Chape fluide ciment : caractéristiques

> La chape fluide ciment et ciment métal sont des mortiers autonivelants prêts à l’emploi, à base de ciment, conformes à la norme NF EN 13-813. Leurs caractéristiques sont contrôlées en fréquence et en niveau de performances selon les exigences de cette norme. Leurs formulations et leurs fabrications répondent aux spécifi cations de la classe de résistance à la compression C20 et de la classe de résistance à la traction par flexion F4.
> Leur masse volumique est de 2200 ± 200 kg/m3.
> Sa conductivité thermique utile est supérieure à 1,4 W/K.m. Ils sont classés M0 ininflammable. Ils sont soumis au marquage CE.
> La chape fluide ciment et ciment métal est renforcée de fibres métalliques spécifiques à hautes performances.
> Ces mortiers sont préparés industriellement en centrale à béton avec du ciment, des additions minérales, du sable, des adjuvants, des fibres et de l’eau.
> Ces mortiers bénéficient d’un Avis Technique.
• pose adhérente, désolidarisée ou flottante,
• utilisables dans des locaux ne dépassant pas le classement U4 P4 E3 C2.
> Les compositions des Agilia sont confidentielles et ne peuvent être communiquées.

coulage de la chape liquide

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI :
> Les chape fluide ciment et ciment métal s’utilisent exclusivement à l’intérieur des bâtiments.
> Les chapes ne peuvent en aucun cas rester nues et doivent recevoir un revêtement de sol (carrelages, moquettes, sols souples, parquets, peintures, résines…).
> Des joints de fractionnement doivent être mis en place au droit des cloisons et murs de séparation et aux passages de portes. Pour une surface homogène inférieure à 75 m2, la réalisation de joints de fractionnement ne se justifie pas, la plus grande longueur devant toutefois être inférieure à 14 m. Ces dimensions sont ramenées à 40 m2 et 8 m pour les poses sur isolants et les planchers chauffants. Il faut réaliser un joint de
fractionnement aux angles saillants et entre les zones chaudes et froides (planchers chauffants).
> Prévoir une protection de la chape pendant 48 heures en fermant les locaux et en masquant les fenêtres.
> Prévoir une ventilation sans courant d’air du deuxième au neuvième jour.
> Suppression, par l’applicateur, de la pellicule de surface avant la pose du revêtement. En cas d’utilisation du finisseur de surface “TOPCAN”, un ponçage n’est pas nécessaire suivant
les cas ou les types de revêtements.
> Protéger l’accès du chantier pendant la période de durcissement de la chape.
> Veiller sur le chantier, lors de la manutention du mortier, au respect des règles de sécurité (port des gants, du casque, des chaussures et des lunettes de sécurité) et de circulation.

MISE EN OEUVRE :
> La mise en oeuvre s‘effectue par un applicateur agréé.
> La mise en oeuvre est réalisée à l’aide d’une pompe à mortier fluide.
> La mise en oeuvre suit les spécifications de l’Avis Technique.