Chape fluide anhydrite : caractéristiques

> La chape fluide anhydrite est un mortier très fluide, autonivelant et autolissant, à base de sulfate de calcium (anhydrite) conforme à la norme NF EN 13-813.
> Ses caractéristiques sont contrôlées en fréquence et en niveau de performances selon les exigences de cette norme.
> Sa formulation et sa fabrication répondent aux spécifications de la classe de résistance à la compression C20 et de la classe de résistance à la traction par flexion F4.
> Sa masse volumique est de 2200 ± 100 kg/m3.
> Sa conductivité thermique utile est supérieure à 2,5 W/K.m.
> Il est classé M0 ininflammable.
> Il est soumis au marquage CE.
> Il est préparé industriellement en centrale à béton avec du sulfate de calcium, des sables sélectionnées, des adjuvants, de l’eau et éventuellement des fibres.
> Il existe une variante fibrée de la chape fluide anhydrite destiné plus particulièrement à la rénovation sur planchers bois.
> La chape fluide anhydrite est utilisable pour l’enrobage des planchers chauffants à eau basse température réversibles ou non.
• pose désolidarisée ou flottante
• utilisable dans des locaux ne dépassant pas le classement U4 P3 E2 C2.
> Les compositions des chapes fluides anhydrites sont confidentielles et ne peuvent être
communiquées.

PRECAUTION D’EMPLOI
> Ne pas utiliser la chape fluide anhydrite en extérieur.
> Ne pas utiliser la chape fluide hors du champ d’application visé par l’Avis Technique.
> Pendant et après le coulage, la température doit être comprise entre 5 °C et 30 °C.
> La chape fluide ne doit pas être coulé en pose adhérente.
> Les chapes ne peuvent en aucun cas rester nues et doivent recevoir un revêtement de sol (carrelages, moquettes, sols souples, parquets, peintures, résines,…).
> Utiliser des produits de liaison compatibles avec la chape fluide, pour la pose de revêtements de sol, une fois la chape sèche.
> La pellicule de surface doit être éliminée, par l’applicateur, avant la pose des revêtements.

preparatifs chapes fluides revetements sols

MISE EN OEUVRE :
> La mise en oeuvre s‘effectue par un applicateur agréé.
> La mise en oeuvre est réalisée à l’aide d’une pompe à mortier fluide.
> La mise en oeuvre suit les spécifications de l’Avis Technique.
> Les conditions de chantier doivent être :
• locaux hors d’eau, hors d’air et à l’abri des remontées d’humidité,
• niveaux vérifi és pour assurer le respect des épaisseurs minimales et maximales,
• cloisons séparatrices d’appartement terminées,
• étanchéité des installations de plomberie et de chauffage vérifiée.